Aide / les conseils d'Elisa / Couleurs

Bien choisir mes auxiliaires pour huile

Fotolia_31026954_XS

Indispensable pour personnaliser votre œuvre, Les auxiliaires ou additifs pour l’huile vous permettent de donner une note et une touche vraiment personnelle à votre œuvre.

Les huiles

Elles permettent de diluer la peinture en la rendant plus grasse, plus lente à sécher (siccativer), afin de travailler plus longtemps dans le frais. Il convient de les utiliser pour les dernières couches picturales afin de respecter la règle du « gras sur maigre ».

Les siccatifs

Ils corrigent les écarts naturels de siccativation existants entre les couleurs à l’huile. On doit les utiliser avec parcimonie. La dose d’emploi est, suivant les cas, de 1 à 5 % (2 à 3 gouttes). Cette addition est réservée aux seules couleurs non siccatives. Elle se fera donc par simple malaxage avec ses couleurs directement sur la palette, à l’aide d’un couteau et non pas par mélange au liquide du pinceau.

Les essences

Ajoutées au mélange : peinture-médium, les essences permettent de rendre plus maigre ce mélange afin :

  • de pouvoir respecter la règle du « gras sur maigre »
  • d’accélérer la prise

Elles peuvent également servir de diluant pour les vernis ou de nettoyant pour les divers outils utilisés.

Les médiums

Les médiums mélangés aux couleurs confèrent à la peinture à l’huile :

  • une plus grande rapidité de prise (pour pouvoir superposer plus rapidement plusieurs couches)
  • la possibilité de faire varier la brillance et la transparence, comme pour les glacis la solidité et la pérennité dans le temps

Les vernis à retoucher

Comme leur nom l’indique, ces vernis permettent de reprendre une peinture ancienne. Le solvant présent dans le vernis pénètre la surface picturale permettant ainsi à la résine contenue dans le vernis de jouer le rôle d’une « primaire » accroche afin de « retoucher » la peinture. Le second rôle est de faire disparaître les embus, en nourrissant ces zones, et en liant l’ensemble du tableau. Ce vernis n’étant que provisoire, il est conseillé d’appliquer un vernis définitif après séchage à cœur, entre 6 mois et 1 an.

Le vernis définitif

Placé en première ligne, le vernis définitif joue un rôle d’écran (fumées, poussières grasse, pollution) et subie des agressions extérieures (rayures, éraflures, traces de doigts).

Les autres questions autour de ce thème


Une Question ? Nous sommes là pour vous aider x